FOOTER 2

bannierecfe

GENESE DU  CFE

Le Centre Camerounais de Formalités des Entreprises en abrégé CFE, constitue une réponse aux nombreux appels pressants que le Président Paul BIYA fait depuis un certain temps aux camerounais. D’abord au Congrès de Bamenda en novembre 1984, ensuite au cours de son message à la nation lors de la session de l’Assemblée Nationale le 12 juin 1986, la veille de la fête de la jeunesse le 10 février 1989, nous citions : « Nous avons fait des petites et moyennes entreprises, des petites et moyennes industries (PME/PMI), le fer de lance du développement industriel de notre pays ». Nous l’avons fait pour plusieurs raisons. D’abord c’est par elles que nous pouvons intensifier le tissu industriel de la nation. Ensuite, les PME/PMI sont des structures qui créent des emplois.

Vous savez qu’une de nos plus grandes préoccupations est de créer des emplois pour les Camerounais. Pour les jeunes qui sortent de l’université, des écoles, enfin nous avons encouragé les PME/PMI parce que c’est le secteur productif. Nous voulons que les camerounais soient essentiellement productifs, au lieu que la plupart cherchent à se concentrer dans le commerce qui est, au fond une activité certes utile, mais spéculative. Nous encourageons les PME/PMI».

Soutenir et accompagner la croissance de nos entreprises notamment les TPE constitue un enjeu essentiel pour la compétitivité de notre économie et pour le développement de l’emploi.

Au-delà des mesures, notamment fiscales et sociales, déjà décidées par le gouvernement pour soutenir les entreprises à fort potentiel de croissance, la simplification des procédures administratives est un fort levier de compétitivité pour l’ensemble des TPE camerounais, car elle permet aux dirigeants de se consacrer davantage à leur entreprise.

Simplifier, réduire, alléger les contraintes auxquelles sont soumises les entreprises, c’est leur permettre d’être plus réactives, d’être plus efficaces et plus compétitives dans la compétition mondiale. (cf. Les récents rapports du Doing Business).

Les coûts publics engendrés par la complexité administrative sont énormes au Cameroun.

Ils pèsent de manière disproportionnée sur les TPE.

Il faut donc supprimer les circuits administratifs longs et fastidieux, raccourcir le parcours de collecte de l’information, supprimer les doublons et les répétitions. Etc.

Simplifier, c’est favoriser la croissance et la création d’emploi.

En plus, des gains de compétitivité liés à la simplification, l’amélioration de la nature des relations entre entreprises et administrations doit également être recherchée.

En appui des politiques nationales et régionales, le Centre Camerounais de Formalités des Entreprises en abrégé CFE est né à la fin des années 1994, d’une idée toute simple. Regrouper en un lieu, toutes les compétences et dépasser ainsi la création d’entreprise traditionnelle pour aller vers une réelle démarche des Dirigeants des très petites entreprises  dans toutes les décisions de gestion : d’où le concept de Guichet Unique Consulaire de Conseils et d’Accompagnement et des TPE/PME.

Encouragé et félicité par les services du Premier Ministre et les services de la présidence de la république, le CFE, en sa qualité de formaliste d’entreprises est devenu avec le temps à la fois mandataire de l’Etat et interlocuteur privilégié des usagers vis-à-vis des administrations destinataires des formalités administratives.

C’est ainsi qu’il entretient des relations suivies avec les départements Ministériels et les services publics particulièrement concernés par l’accompagnement des entreprises.

Et c’est dans le cadre de ces réflexions que le CFE depuis 1999, consulte et accompagne les porteurs de projets et les chefs de TPE, dans toutes les étapes de leur projet, avant, pendant et après la création de leur entreprise et tout au long de la vie sociale de l’entreprise.

 


Contactez vite le CFE !


Accédez par le Guichet Unique Consulaire du CFE à une palette de services et dans tous les secteurs d’activité


· Disposez ainsi d’un interlocuteur unique,
· Gagnez du temps
· Libérez-vous l’esprit.


Le temps compressé, c’est de l’argent gagné, ne l’oubliez jamais !


YEBGA Luc
Directeur

·                     Les institutions nationales et internationales

CONTACT MAGAZINE 01_Mise en page 2
CONTACT MAGAZINE 03 DU 10021016_Mise en page 2
CONTACT MAGAZINE 04 DU 02032016_Mise en page 2
CONTACT MAGAZINE 05 DU 16032016_Mise en page 2
CONTACT MAGAZINE 06 DU 06042016_Mise en page 2
CONTACT MAGAZINE 07 DU 13042016_Mise en page 2
CONTACT MAGAZINE 08 DU 04052016_Mise en page 2
CONTACT MAGAZINE 09 DU 18052016_Mise en page 2
CONTACT MAGAZINE 13 du 03082016_Mise en page 2
CONTACT MAGAZINE copie_Mise en page 2
CONTACT MAGAZINE10 DU 08062016_Mise en page 2
CONTACT MAGAZINE11 du 22062016_Mise en page 2
CONTACT MAGAZINE12 du 13072016_Mise en page 2
couverture CMH 10
couverture CMH 12
page CMH 11
paging nextConsulter nos archives

paging nextagenda
paging nextoapi
paging nextcalen

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
175
Hier :
154
Semaine :
329
Mois en cours :
3224
Total :
142980
Il y a 3 utilisateurs en ligne
-
3 invités

     

 

CFE-Cameroun © 2016. www.cfe-cameroun.cm All rights reserved